Prurit vulvaire
Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : 23 Septembre, 2021


 

    Démangeaisons de la région vulvaire associées toujours à une lésion vulvaire ou une maladie ou une affection générale pour cela on peut distinguer les causes suivantes :

    • le manque propreté et la mauvaise hygiène vulvaire (manque d'hygiène intime, hygiène intime inappropriée ou excessive et l'utilisation des produits d'hygiène et de lavage inadaptés) ; le frottement par des vêtements très serrés et les rapports sexuels très fréquents ;

    • les infections vulvaires (vulvites) et vulvovaginales (vulvovaginites) qui sont provoquées soit par des microbes ; soit des parasites (la trichomonas) et soit par des champignons (Candidat albicans - Candidose).

    • Les lésions vulvaires qui peuvent associées à un prurit vulvaire sont multiples :

        • l'herpès vulvaire avec un prurit récidivant siégeant au même endroit de la vulve ;

        • les condylomes (crêtes de coq) provoqués par une infection au virus d'HPV ; ils peuvent être isolés au niveau de la vulve ou associés à des localisations au niveau du périnée, la région péri-anale, le vagin et le col utérin ;

        • certains pathologies parasitaires, en particulier, l'oxyure qui peut être à l'origine de prurit nocturne, anal, périanal et parfois vulvaire.

          L'oxyure (parasite de la famille des oxyuridés) est un petit ver nématode (au corps cylindrique non segmenté) blanc, rond, de 4 à 9 mm de long, se terminant en spirale chez le mâle et en pointe chez la femelle. Il parasite le tube digestif des mammifères y compris les humains (souvent les enfants) ; les femelles fécondées migrent la nuit vers l'anus afin de pondre leurs œufs (environ 10 000 œufs par femelle) ; sa présence nocture au niveau de l'anus, de la marge anale et du périnée provoque un fort prurit.

        • les eczémas vulvaires surtout l'eczéma de contact au nylon, aux colorants des vêtements, aux produits de lavage, aux savons, aux déodorants, aux préservatifs et aux spermicides ;

        • les lésions cutanées dystrophiques (lichen scléroatrophique, leucoplasie et la lichenification) ;

        • les lésions précancéreuses de la vulve et le cancer de la vulve surtout chez les femmes très âgées.

    • Une affection général et en particulier le diabète.


    Liste des termes

    Accueil du livre

    www.aly-abbara.com
    Paris / France