.
La Gorgone Méduse
Collection de 5 images montrant la Gorgone Méduse avec son visage
crispé et sa chevelure formée de serpents


  • Les photos de la Gorgone Méduse prises à Paris, dans le quartier du Marais (sur les deux battants d'une porte d'un hôtel particulier datant de XVIIe siècle) sont l'oeuvre de Madame Ouici Melouka.
  • La photo de la Méduse du vestibule du roi Louis XIII au Château de Fontainebleau a été prise par Aly Abbara, Il s'agit d'ornement de la porte servant la galerie du François premier qui comportent des motifs militaires, la tête d'Héraclès, la tête de la Gorgone Méduse et le chiffre du Roi.

  • Les Gorgones :
    Sont trois sœurs, Sthéno (la forte), Euryalé (l'errante par le monde), des immortelles puis la mortelle Méduse (la rusée).
    Selon certains auteurs, elles habitaient à l'extrême Occident, au-delà d'Okeanos et des Hespérides, au-delà de leurs sœurs les grées qui interdisaient l'accès à leur pays ; mais pour d'autres, elles habitaient tout simplement en Libye.

    A l'origine elles étaient très belles, mais par la colère d'Athéna ont été transformées en êtres monstrueux affublés d'ailes en or, avec un visage crispé, des yeux étincelants et exorbités, d'énormes dents menaçantes comme les défenses de sangliers, une langue sortant de la bouche, des griffes (ou des mains) de bronze ; une chevelure et une ceinture formées de serpents ; elles avaient la capacité de pétrifier tous les êtres vivants qui s'exposent à leurs regards mortels.

    Certaines légendes prétendent que la métamorphose de Méduse était la conséquence d'une terrible punition qu'Athéna lui inflige parce qu'elle était exagérément fière de sa beauté et de sa chevelure. D'autres légendes expliquent que cette déformation est due à la punition d'Athéna suite à l'union nocturne (pour certains le viol) de Méduse à Poséidon dans un de ses temples.

    La Trinacria est une représentation particulière de Méduse : elle est composée de la tête de la Méduse avec ses cheveux remplacés par des serpents puis trois membres inférieurs de forme humaine sortant de cette tête et prenant une position en mi-flexion pour donner l'impression de mouvement. Enfin on peut observer aussi que du pôle inférieur de la tête de la Méduse se dégagent trois épis de blé.
    La Trinacria signifie en Grecque " trois pointes ", il s'agit du nom que les Grecs donnèrent à la Sicile, mais cette représentation figurative particulière devint depuis l'Antiquité, et de nos jours le symbole de l'île.


 

Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : 10 Janvier, 2011

museum.aly-abbara.com
Sicile Photographie
www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France