DIU inversé et pénétrant par l'extrémité distale de sa tige verticale, dans l'ostium tubaire interne droit

  • Retrait d'un dispositif intra-utérin (DIU au cuivre, en forme de T) se compliquant par une rupture d'un bras horizontal : accident survenant suite à une traction simple sur le fil du DIU présent normalement au niveau l'orifice externe du canal cervical.

    • L'ANSM (Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) informe les médecins, depuis le 03/08/2018, sur l'augmentation des incidents de rupture du dispositif intra-utérin au cuivre de certains modèles d'un fabricant commercialisant, en France, ces dispositifs contraceptifs.

  • Ce risque de rupture concerne l'un ou les deux bras horizontaux du DIU. La rupture se produit dans la zone la plus sollicitée du DIU lors de son introduction et surtout son retrait ; il s'agit de l'angle d'union des bras horizontaux avec la tige verticale. Le DIU est composé d'un mélange de polyéthylène de basse densité et de 15 à 25% de sulfate de baryum (substance radio-opaque détectable par les rayons X). Un défaut de procédure de mélange de ces deux composantes avec la formation d'agglomérats de sulfates de baryum sont à l'origine de fragilisation de la structure du DIU. Cette fragilité au niveau des bras horizontaux du DIU a été constatée dans certains lots mis sur le marché en France depuis 2014 par un fabricant commercialisant ces dispositifs médicaux en France ; ce fabricant annonce un taux de rupture de l'ordre de 0,19 %.

  • Recommandations le fabricant :

    • L'efficacité du DIU n'est pas affectée, donc son retrait prématuré n'est pas recommandé.
    • En cas de retrait, exercer une traction lente sur le fil du DIU.
    • Vérifier l'intégrité du DIU après son retrait.
    • Si la rupture du DIU est survenue lors de son retrait, l’échographie peut permettre de localiser la position du fragment retenu dans la cavité utérine (corps utérin et canal endocervical) afin de l'extraire : soit par une pince spécifique (pince d'extraction Mathieu ou similaire) ; soit par l'hystéroscopie sachant que ce fragment pourra être expulsé spontanément pendant les règles.

Auteur Dr Aly ABBARA
12 Août, 2018

Contacter Dr Aly ABBARA
  Paris / France