PROCEDES ET PROCEDURES D'INACTIVATION DES ATNC
Extrait de la circulaire DGS/5 C/DHOS/E 2 n° 2001-138 du 14 mars 2001
relative aux précautions à observer lors de soins en vue de réduire les risques
de transmission d'agents transmissibles non conventionnels
  • Les ATNC ont pour caractéristique d'être résistants à la plupart des procédés habituels de stérilisation et de désinfection. La liste suivante classe les différents traitements par groupes d'efficacité croissante sur l'inactivation des ATNC en l'état actuel des connaissances. Ce classement ne saurait être considéré comme définitif et doit être actualisé au fur et à mesure que de nouvelles données sont disponibles.
Groupe I
Produits et procédés inefficaces dont les premiers (*) sont susceptibles
de fixer fortement l'infectiosité résiduelle
      • Ordre alphabétique :
        • chaleur sèche (*) ;

        • éthanol (*) ;
        • formaldéhyde gazeux (*) ;
        • glutaraldéhyde (*) ;
        • soluté de formaldéhyde (formol) (*) ;
        • acide chlorhydrique ;
        • ammoniaque ;
        • propiolactone ;
        • dérivés phénoliques ;
        • eau bouillante ;
        • oxyde d'éthylène ;
        • peroxyde d'hydrogène ;
        • rayonnement ionisant, UV ou électromagnétique ;
        • sodium dodécyl sulfate (5 %) ;
        • soluté d'eau oxygénée.
Groupe II
Produits et procédés d'efficacité partielle
      • Ordre alphabétique :
        • acide péracétique ;
        • autoclavage à 121 °C pendant 30 minutes ;
        • dioxyde de chlore ;
        • hypochlorite de sodium ;
        • iodophores ;
        • immersion pendant 3 minutes dans une solution à 3 % de sodium dodécyl sulfate à ébullition ;
        • métapériodate de sodium ;
        • soude ;
        • urée à la concentration d'au moins 6 M pendant au moins 4 heures.
Groupe III
Procédés d'efficacité importante
Procédures physiques ou chimiques simples
      • Par ordre décroissant d'efficacité :
        • 1. Immersion dans l'hypochlorite de sodium pendant 1 heure.
        • 2. Immersion dans la soude pendant 1 heure.
        • 3. Autoclavage à 134° C pendant 18 minutes en autoclave à charge poreuse.
Groupe IV
Procédés d'efficacité maximale (23)
Procédures combinées chimique et physique
      • Selon l'OMS, les deux procédures les plus efficaces sont l'autoclavage à la soude à 121 °C pendant 30 minutes en autoclave à déplacement de gravité et l'immersion dans la soude ou l'hypochlorite de sodium pendant 1 heure suivie d'un autoclavage à l'eau à 121° C pendant 1 heure en autoclave à déplacement de gravité. Il convient de noter qu'il s'agit de procédures d'inactivation des ATNC et non de stérilisation. Pour être stérilisé, le matériel doit ensuite être soumis à l'étape de stérilisation requise.
      • Les autres procédures d'inactivation des ATNC les plus efficaces qui permettent également la stérilisation des dispositifs médicaux sont, par ordre décroissant d'efficacité sur l'inactivation des ATNC :
        • 1. Immersion dans la soude ou l'hypochlorite de sodium pendant 1 heure suivie d'un autoclavage à 134° C pendant 1 heure en autoclave à charge poreuse
        • 2. Immersion dans l'hypochlorite de sodium pendant 1 heure suivie d'un autoclavage à 134 °C pendant 18 minutes en autoclave à charge poreuse.
        • 3. Immersion dans la soude pendant 1 heure suivie d'un autoclavage à 134 °C pendant 18 minutes en autoclave à charge poreuse.
Groupe V
Destruction
      • Incinération à une température supérieure à 800 °C avec combustion ou pyrolyse (procédure applicable aux déchets d'activité de soins à risque infectieux et aux dispositifs contaminés par un tissu de haute infectiosité).



Liste des termes
Lexique de l'hygiène médicale

Accueil du livre

www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com

  Paris / France