Lexique de la Médecine fœtale et de la morphologie humaine


 
                       

 

  • Iléus méconial (meconium ileus) :
    Il s'agit d'une occlusion intestinale intraluminale créée par la présence des petits agglomérats de méconium desséchés, formant un véritable bouchon qui se situe au niveau de la partie terminale de l'iléon distal, entre 1 à 10 cm de la valvule de Bauhin.
    L'iléus méconial se voit chez 10 à 15 % des fœtus atteints de la mucoviscidose, maladie génétique à transmission autosomique récessive et qui se caractérise par la déshydratation et l'épaississement des sécrétions muqueuses de l'appareil digestif, des voies respiratoires et les autres muqueuses de l'organisme.
    La premières manifestation échographique de l'iléus méconial c'est la présence, dès le début du 2e trimestre de la grossesse (entre 16 et 20 SA), d'une image (ou masse) hyperéchogène, inhomogène, arrondie ou triangulaire mais de contours irréguliers, de 2 x 2 cm environ, visible sur toutes les coupes et localisée dans la fosse iliaque droite, à l'endroit où se trouve la portion distale de l'iléon obstruée par le bouchon méconial. En aval de ce bouchon, le côlon est vide de méconium ; en amont, l'intestin grêle est dilaté et contenant un méconium très visqueux, goudronneux et adhérant fortement à la muqueuse du grêle.
    L'image échographique décrite précédemment n'est pas spécifique car elle peut être observée chez un fœtus normal non atteint par la mucoviscidose.

    L'iléus méconial est suspecté plus tard au cours de l'évolution de la grossesse par la persistance de cette hyperéchogénicité après la 30e semaine de gestation et l'apparition des signes échographique d'occlusion intestinale (une anse grêle ou colique, dilatée par le méconium avec la dilatation en amont, des anses grêles qui prennent la forme des images intra-abdominales multiples dispersées, à contenu dense, finement délimitées, contiguës et communicantes, avec un syndrome de lutte intestinale contre l'obstacle qui se manifeste sous forme de péristaltisme incessant entraînant des mouvements de va-et-vient au niveau des particules en suspension dans la lumière de ces anses dilatées, persistantes sur les échographies répétitives). On peut voir apparaître aussi de l'ascite et des calcifications (évoquant la survenue de perforation intestinale et la péritonite méconiale) et parfois de l'hydramnios.

  • Iniote (iniops) :
    Monstre double crucipage céphalique asymétrique. A la différence du monstre janus qui possède une une tête commune avec deux visages latéraux opposés et complets, l'iniote ne possède pas qu'un seul visage, car l'autre est complètement disparu.

  • Iniencéphalie (iniencephaly) :
    (Grec : inion = nuque ou occiput).
    Il s'agit d'une encéphalomyélodysraphie : absence ou hypoplasie de l'écaille occipitale, agrandissement du trou occipital et la fusion des éléments restant de l'os occipital au rachis cervical qui est, lui-même, malformé et raccourci (en rétroflexion majeure du fait la formation d'un bloc vertébral ou de l'agénésie de plusieurs vertèbres cervicales), ce qui donne l'impression que la tête et le tronc sont en continuité sans le cou avec une hyperextension majeure de la tête et lordose cervico-thoracique.
    L'agrandissement du trou occipital entraîne le déplacement postérieur du cerveau et du cervelet au contact du la moelle et leur développement anormal.
    L'iniencéphalie est toujours associée à un rachischisis cervical, dorsal ou lombaire ; on décrit :
    • l'iniencéphalie fermée : le rachischisis associé est couvert par le cerveau, le cervelet et la peau.
    • l'iniencéphalie ouverte : le rachischisis associé est ouvert avec une méningocèle ou encéphalocèle ou anencéphalie.

  • Iniodyme :
    (inion = nuque, occiput ; dyme = jumeau).
    Monstre double de la famille des tératodymes caractérisé par un seul corps surmonté de deux têtes soudées par leur partie postérieure occipitale.

  • Intestin grêle hyperéchogène (IGH) :
    Classifications, étiologies et prise en charge

  • Invertion chromosomique (chromosomal inversion) :
    Consulter : aberrations chromosomiques.

  • Iridérémie :
    Synonyme : aniridie.


Auteur © : Dr Aly Abbara
Dernière mise à jour : 5 Février, 2012

 
  • Références :
    • Paula J; Woodward, Anne Kennedy. Roya Sohaey, Janice L.-P Byrne, Karen Y. Oh, Michael D. Puchalski " Diagnostic Imaging Obstetric ". Amirsys 2005.
    • Edwin Quarello, Yves Ville " Imagerie des grossesse gémellaires " Sauramps médical 2005.
    • Michael Entezami, Matthias Albig, Adam Gasiorek-Wiens, Rolf Becker. " Ultrasound Diagnosis of Fetal Anomalies ". Georg Thieme Verlag 2004.
    • David A. Nyberg, John P Mc Gahan, Dolores H. Pretorius, Gianluigi Pilu " Diagnostic Imaging of fetal anomalies " Lippincott Williams Wilkins 2003.
    • Gilles Body, Franck Perrotin, Agnès Guichet, Christian Paillet, Philippe Descamps. " La pratique du diagnostic prénatal ". Masson 2001.
    • A. Couture, C. Veyrac, C. Baud, F. Didier, P. Droulle, R. Favre, G. Lyon, M.P. Revel. " Echographie cérébrale du foetus au nouveau né ". Sauramps médical. 1994.
    • Dictionnaire de Médecine Flammarion. Médecine- Sciences Flammarion 4e édition 1991.
    • E. Papiernik - Berkhauer, J.C. Pons. " Les grossesse multiples ". Doin éditeurs Paris 1991.
    • J.-Y. Gillet, G. Boog, Y. Dumez, I. Nisand, C. Vallette. " Echographie des malformations foetales " Vigot 1990.
    • F.Daffos - F.Forestier "Médecine et biologie du foetus humain". Maloine 1988.
    • A. Couture, C. Veyrac, C. Baud. " Les malformatios congénitales - Diagnostic anténatal et devenir ". Sauramps médical. 1988.
    • R.Hernion, Y. Dumez, J.-P. Aubry, M.-C. Aubry " Diagnostic prénatal et Médecine foetale ". Masson 1987.
    • P. Mauvais-Jarvis. " Médecine de la reproduction - Gynécologie endocrinienne " Flammarion Médecine/Siences. 2e édition - 1986.
    • Jean de Grouchy, Catherine Turleau. "Atlas des maladies chromosomiques ". Expansion Scientifique Française ; 2e édition - 1982.
    • Keith L. Moore. " L'être humain en développement - Embryologie orientée vers la Clinique ". Edisem Québec, Canada - Vigot frères Paris ; 1974.
    • M. Garnier, V.J. Delamare. " Dictionnaire des termes techniques de Médecine " 16e édition, Maloine-Paris 1945.

 

 
www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France